L’enfant-critique (Programme d’éducation artistique)

L'enfant-critique

A notre sens, ce n’est pas parce qu’on assiste à un spectacle qu’on est pour autant un spectateur.

Car, s’il n’est pas de spectacle vivant sans spectateurs, il n’est pas non plus de spectateurs et, en particulier, de nouveaux spectateurs, sans une sensibilisation précoce aux choses du spectacle vivant ; ce projet constitue notre modeste contribution à un accès pour les enfants des écoles aux mystères de la création artistique.

Plus prosaïquement, il consiste à inviter l’enfant à suivre le cours complet de la création d’un spectacle, de sa source à son débouché, des premiers désirs de l’artiste, à la réalisation finale du spectacle.
Inviter l’enfant à participer à ce temps de gestation, de répétition, d’élaboration, c’est l’ouvrir à ses propres ressources créatives, ses propres désirs d’expression ; c’est lui permettre d’opposer son propre bouillonnement créatif, d’exprimer ses propres doutes, de proposer son propre cheminement ; c’est lui offrir les moyens d’aiguiser son regard critique sur l’oeuvre proposée. Par sa participation active à l’ensemble de notre processus de création, nous tenterons de le faire échapper à la posture stérile et mortifère du spectateur-consommateur, et de l’aider, en toute humilité, à se forger son propre regard sur le monde qui l’entoure.

Le programme, en détails :
Trois étapes, trois temps forts

Le parcours au long cours des enfants avec leur professeur sera marqué par trois étapes, trois temps forts : les rencontres avec les artistes.

Préambule :

En amont du projet artistique, l’artiste de la « Maison derrière les arbres » responsable du projet, élaborera avec l’enseignant les différentes pistes de travail en lien avec les thèmes, les matériaux et langages du spectacle, et que ce dernier va explorer en compagnie de ses élèves.

Première étape :

rencontre, atelier d’initiation (une journée de classe, cinq heures)

La rencontre :

L’artiste rend visite à la classe pour raconter le projet artistique (l’histoire, les thèmes, la scénographie, les matériaux, les langages scéniques, les intentions…), le rêve du spectacle en somme.

L’atelier :

Au cours d’un atelier, seront abordées concrètement les pistes de travail choisies en amont par l’enseignant (atelier théâtre, écriture, peinture, travail sur des textes du spectacle…).
Suite à cela, les enfants et leur enseignant poursuivront en classe le travail abordé avec l’artiste, élaboreront leur propre rêve du spectacle en quelque sorte. Selon l’angle choisi par l’enseignant, sera mis sur pied : un blog, un carnet de dessins ou de textes, un atelier de théâtre, de peinture…

Deuxième étape :

répétition, rencontre, atelier (une journée de classe, cinq heures)

La répétition :

La classe se déplace à Reipertswiller, à la « Maison derrière les arbres » et assiste à une répétition du spectacle.
La rencontre : après la répétition, les enfants rencontreront l’artiste ou les artistes pour se remémorer ce qu’ils ont vu, exprimer ce qu’ils ont senti et vécu, évoquer les différences et les points communs entre le travail des artistes et le leur auprès de leur enseignant.

L’atelier :

Selon l’angle choisi par l’enseignant, en compagnie du ou des artiste(s) du spectacle, les enfants joueront ou rejoueront des scènes, les détourneront, écriront ou réécriront des scènes, des répliques du texte, dessineront ou peindront une image du spectacle, selon leur propre point de vue…
Suite à cette rencontre et cet atelier, les enfants et leur enseignant travailleront, en classe, à la constitution de textes ou de dessins commentant ce qu’ils ont vu/vécu/senti du spectacle en répétition, ce matériau étant susceptible de faire partie du matériel pédagogique et promotionnel du spectacle futur (plaquette finale de présentation, affiche, livret d’accompagnement).

Troisième étape :

représentation, rencontre, atelier (une journée de classe, cinq heures)

La représentation :

La classe se déplacera à la « Maison derrière les arbres » et assistera à une représentation du spectacle fini.

La rencontre :

Après la représentation, les enfants rencontreront l’artiste ou les artistes du spectacle autour des mêmes éléments que lors de la deuxième étape. Le débat portera sur les questions suivantes : s’attendaient-ils à cette réalisation finale ? Comment ont-ils vu/vécu/senti le cheminement de l’artiste ? Quel aboutissement lui auraient-ils donné ?

L’atelier :

En compagnie de l’artiste ou des artistes, les enfants pourront écrire la critique du spectacle ; imaginer une autre fin, selon l’angle choisi…en théâtre, en dessin, en peinture, en écriture…