Le ToP (Atelier de théâtre d’amateur.e.s)

Le TOP

théâtre ouvert et permanent

En 2009, le TOP naissait à la Halle Verrière de Meisenthal, de la volonté conjointe de la Cie Lucamoros et du Cadhame de défendre la pratique du  théâtre en amateur.

En 2014, le TOP prenait ses quartiers à La maison derrière les arbres.

Cette saison (2018/19), le TOP est accueilli en résidence au Château de Lichtenberg.

Le TOP n’est pas un cours de théâtre où se dispensent techniques et méthodes. Le TOP ne se veut pas non plus une troupe constituée. Sans être précisément l’un ni l’autre, le TOP emprunte toutefois aux deux notions ses principales composantes. Du cours de théâtre, le TOP retient l’exigence de rigueur et la nécessité d’ouverture aux pratiques de la scène professionnelle ; mais la recherche, le questionnement, la remise en question permanente, priment sur toute application d’une technique éprouvée.

De l’idée de troupe, on retient le besoin d’émulation, de convivialité, l’intérêt du partage, du plaisir de jouer ensemble ; on retient la force et l’énergie que chacun, chacune apporte au groupe et puise dans le groupe uni par un même projet artistique.

Chacun retiendra enfin la date, fatidique, à l’horizon de la saison, où le TOP se produira, dans le plaisir et la générosité du partage, devant le public. En l’occurrence, nous continuons de présenter notre travail d’atelier au festival « Demandez-nous la lune » que nous avons co-organisé jusqu’en 2013 avec l’équipe du Cadhame à la Halle Verrière de Meisenthal et qui se tient chaque dernière fin de semaine du mois de mai.

Depuis ses débuts, le TOP est animé par Brigitte Gonzalez, comédienne et metteure en scène. Elle a confié le travail sur le mouvement et le corps à Eric Lutz, danseur et chorégraphe (Cie Crescendo), son collaborateur depuis une quinzaine d’années.

Le programme, en détails :

Nous divisons la saison du TOP en trois étapes :

– d’octobre à janvier : jeux et exercices, individuels et collectifs, de pratique théâtrale. Chaque séance se termine par des improvisations où l’on tente d’appliquer les notions explorées au cours des jeux et exercices.
– de février à avril : réunion des matériaux amassés pendant la première étape, apport de textes ; construction, élaboration de scènes et constitution progressive de la trame du spectacle, intimement nourrie  de ce que les participants apportent et sur la base d’improvisations dirigées.
– en mai : répétitions et filages du spectacle.



Les programmes 2017/2018 et 2018/2019 du ToP seront consacrés au thème qui fait l’objet de notre résidence avec le Parc : l’eau et les zones humides.
Plusieurs sorties seront programmées à l’occasion de manifestations diverses sur le territoire du Parc : une sortie de fin de saison et des interventions dans le cadre des « Etincelles poétiques »